L'ENVOLÉE SAUVAGE
Laurent GALANDON & Arno MONIN
(Bamboo, coll. "Angle de Vue" ; 1 tome paru)



Une couverture accrocheuse, non ? L’intérieur est du même acabit : atmosphère orageuse avec quelques lueurs d’espoir, pour trouver un près plus vert où il fait bon vivre...
C’est l’histoire de Simon, un gosse français en pleine Deuxième Guerre Mondiale ; malheureusement pour lui, en plus d’être orphelin, il est juif. Et dans la France pétainiste, certains ne manquent pas de le lui rappeler, le vouant à la fuite…Voilà pour le pitch.
Pour leur premier album, les auteurs de L’Envolée Sauvage frappent fort et juste. Sous le dessin à la fois souple et tranchant de Monin, Galandon réalise un scénario empreint de poésie et d’humour, nous laissant pantois devant l’(in)humanisme des personnages dans une période où la force des faibles était surtout de caractère, spécialement pour un enfant dont le monde se construit autour de sa passion des oiseaux, plein de rêves, de légèreté et de naïveté…
Un seul reproche pourtant : vite, la suite !


Dans le même esprit :
  • Où le Regard ne porte pas, Georges Abolin & Olivier Pont (Dargaud, coll. "Long Courrier" ; 2 tomes) (surtout pour la couverture et l'ambiance générale)
  • Le Sursis, Jean-Pierre Gibrat (Dupuis, coll. "Aire Libre" ; 2 tomes)
  • Maus, un Survivant raconte, Art Spiegelman (Flammarion)
  • Monsieur Batignole de Gérard Jugnot
  • Au Revoir les Enfants de Louis Malle


    Aucun commentaire pour le moment

  • Rédigé par Richard
    Mis en ligne le 02 décembre 2006