RIDES
Paco ROCA
(Delcourt, coll. "Mirages")



Roulez vieillesse ! Quoi ? J’ai dit une connerie ? Bon, ok ; je précise : en fauteuil roulant ou déambulateur...
Fi d’ironie et d’humour qui ne fait pas rire tout le monde... Car c’est un sujet délicat qu’aborde Paco Roca : l’achèvement de la vie, la vieillesse, et avec elle une dégénérescence souvent irrévocable : la maladie d’Alzheimer. Pourtant, c’est non sans humour et légèreté que Roca aborde le sujet. Tantôt compatissant, tantôt exaspéré, mais toujours juste car inspiré d’anecdotes et personnages réels, Rides est un petit bijoux de tendresse sur nos ainés et la peur de la « maladie de l’oubli » qui nous guettent au crépuscule de notre existence... Avec ses personnages attachants, on ne sort pas insensibles de cette chronique.
Roca réussit, avec un dessin réaliste-mais-pas-trop et des couleurs en aplat réhaussées d’un simple jeu d’ombre, à construire des séquences intelligentes de peur et de perdition pour Ernest, le personnage principal de son histoire. C’est d’ailleurs lui que l’on voit sur la couverture : le visage au vent à la fenêtre d’un train, laissant échapper des photos de son esprit... Rien que cette couverture-jaquette (qui me rappelle celle, superbe, du "Trésor de l’Ombre" de Boucq et Jodorowsky) vaut qu’on s’arrête sur Rides ; ouvrez-le, et vous serez happés par cette chronique : si loin, si proche ; si douce et pourtant si amère...


Dans la famille proche (sur la vieillesse) :
  • Les Petits Ruisseaux, Pascal RabatĂ© (Futuropolis)
  • 80 Jours, Olivier GuĂ©ret & Nicolas Vadot (Casterman)

    Aucun commentaire pour le moment

  • Rédigé par Richard
    Mis en ligne le 16 juin 2007